SNSH : Nos objectifs

Le SNSH se veut être un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics afin de faire connaître et reconnaître la spécificité de nos professions.

Il a également pour mission :

– de représenter et défendre les intérêts des Docteurs d’Université / d’Etat en Sciences au sein de la Fonction Publique Hospitalière, notamment en terme de reconnaissance des diplômes, des compétences acquises et de valorisation de la profession.

– de permettre la titularisation des Scientifiques Hospitaliers contractuels dans le cadre des nouvelles dispositions portant sur la  » sécurisation des parcours professionnels des agents contractuels  »

– que puisse être étudiée au sein de la Fonction Publique Hospitalière la création d’un corps de fonctionnaires Scientifiques Hospitaliers sur des grilles indiciaires compatibles avec notre niveau d’étude et nos compétences.

– de collaborer et de participer aux organismes, commissions, conseils et plus généralement tous groupes de travail, quelles que soient leurs formes, dès l’instant qu’ils se préoccupent de dispenser et d’améliorer la Science, son enseignement, la Santé Publique et la Recherche ;

SNSH : Nos champs d’actions

Si les missions des Scientifiques Hospitaliers sont multiples leur objectif permanent demeure la recherche permanente de la qualité et de l’excellence :

Biologie : dépistages, habilitations, etc… – Missions Transversales ;

– Démarche qualité  et accréditation;

– Recherche fondamentale ou appliquée ;

– Informatique ;

– Innovation : mise en oeuvre de projets ;

– Encadrement des personnels techniques qui utilisent les matériels et équipements ;

– Encadrement d’étudiants de 1er2ème et 3ème cycle (scientifiquesmédecinspharmaciensinternes en biologie,…);

– Habilitation à Diriger des Recherche ;

– Enseignement de formation initiale ou continue…

– Formation technique des personnels ;

– Missions croisées dans le cadre de conventions passées entre établissements ;

– etc…

SNSH : le constat

Dans le cadre des nouveaux emplois faisant appel à de nouvelles missions d’expertise et de compétences, certains Centres Hospitaliers et Hospitalo-Universitaires ont recruté sur des statuts locaux de contractuels des personnels scientifiques titulaires de Doctorat d’Etat ou de Doctorat d’Université en Sciences pour remplir ces nouvelles missions n’entrant pas dans le domaine de compétence des personnels titulaires de la Fonction Publique Hospitalière.

Enclavés entre d’autres professions de santé au sein de la Fonction Publique Hospitalière, nous réalisons depuis plusieurs années l’amer constat que nous ne bénéficions pas d’une réelle visibilité professionnelle (reconnaissance de nos parcours universitaires, valorisation de notre travail, statuthorizon de carrière, etc…).

Notre expertise, nos capacités de formation, notre savoir faire en terme d’encadrement, notre capacité d’innovation, s’ils sont connus ne sont pas reconnus.

SNSH : Qui sommes nous ?

Le Syndicat National des Scientifiques Hospitaliers, syndicat professionnel apolitique, s’est donné pour mission de fédérer et de réunir lespersonnels scientifiques – titulaires des seuls diplômes de Doctorat d’Etat ou Doctorat d’Université en Sciences – exerçant des fonctions de contractuels ou de titulaires au sein de Centres Hospitaliers ou Centres Hospitalo-Universitaires de la Fonction Publique Hospitalière. Il fédère, entre autres, les grades de :

Attachés Scientifiques ; Ingénieurs de Recherche ; Attachés de Recherche Clinique ; Ingénieurs Biologistes Médicaux ; etc…
Cette liste de professionnels n’est pas exhaustive et s’étend à tous les titulaires de diplômes mentionnés ci-avant.

Le titre de Docteur n’appartient pas aux médecins

Nous vous invitons à vous rendre sur le blog du Professeur Hervé CAUSSE, Prof. Docteur Habilité en Droit privé et Sciences criminelles, lequel reprend dans un article intitulé « Le titre de « docteur » n’appartient pas aux médecins ! N’est pas « docteur » qui veut et qui l’est a son honneur ! Mise au point sur le titre de docteur ou l’histoire d’une méprise publique avec la médecine » une décision de cette haute juridiction qu’est la Cour de Cassation criminelle (20 janvier 2009, n° 07-88122).

Arrêté du juillet 2005 : émoluments, rémunérations ou indemnités des personnels médicaux

Arrêté du 4 juillet 2005 « Relatif aux émoluments, rémunérations ou indemnités des personnels médicaux exerçant leurs fonctions à temps plein ou à temps partiel dans les établissements publics de santé »  (PU-PH, MCU-PH, AHU) »

1 21 22 23 24