Suite au sondage télétravail dans la Fonction Publique Hospitalière, Amélie de Montchalin répond au SNSH : ” (…) Votre sondage m’est donc très utile et confirme les axes sur lesquels nous devons travailler (…) évolution des pratiques managériales”

Le 17 décembre dernier, le SNSH adressait à M. le Premier Ministre, à M. le Ministre des Solidarités et de la Santé et à Mme la Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques un sondage sur le télétravail dans la Fonction Publique Hospitalière en pointant les freins, lors de ce 2nd confinement, de l’encadrement de proximité, qu’il soit médical ou administratif.

Mme Amélie de MONTCHALIN, nous a adressé ce jour un courrier afin d’une part de nous remercier pour la communication d’informations dont elle ne disposait pas sur le versant de la Fonction Publique Hospitalière et nous faire part de la nécessaire évolution des pratiques managériales.

Par courrier du 16 décembre 2020, vous avez voulu appeler mon attention sur le télétravail dans la fonction publique hospitalière. Je tiens en premier lieu à vous remercier de m’avoir rendue destinataire du sondage que vous avez mené et dont j’ai pris connaissance avec attention.

Comme vous le savez, le télétravail participe à la démarche de prévention du risque d’infection au virus en limitant l’affluence dans les transports en commun et la présence dans les bureaux et espaces partagés.

J’ai signé une circulaire le 29 octobre 2020 visant à renforcer le recours au télétravail dans les
administrations relevant de la fonction publique de l’Etat, en indiquant qu’il constitue la règle pour
l’ensemble des activités qui le permettent.
La directrice générale de l’offre de soins l’a également indiqué dans une instruction relative à !a prise en
compte de l’évolution de Covid-19 pour les personnels de la fonction publique hospitalière.

Si j’opère un suivi hebdomadaire pour la fonction publique de l’Etat, grâce à une enquête de la direction
générale de l’administration et de la fonction publique, je ne dispose pas de retours statistiques pour les
hôpitaux
. Votre sondage m’est donc très utile et confirme les axes sur lesquels nous devons travailler
collectivement pour faciliter le développement du télétravail lorsque cela est possible.


La Direction interministérielle de la transformation publique (DITP), et la Direction générale de
l’administration et de la fonction publique (DGAFP) ont d’ores et déjà réalisé un kit intitulé« Télétravail et travail en présentiel », mis en ligne, afin d’accompagner les agents et les managers dans le recours au télétravail.

Il rejoint une partie de vos constats et préconisations, en termes d’évolution des pratiques managériales,
de prise en considération du télétravail comme un mode d’organisation du travail
et de la nécessité de
densifier davantage les formations pour l’ensemble des agents et managers.

Concernant les consignes à venir en la matière, elles tiendront compte, comme depuis le début de la crise,
de l’évolution de la situation sanitaire mais également de la prévention du risque d’isolement qui peut
apparaître dans la durée. Je vous invite à en échanger avec le ministère des solidarités et de la santé, que
je rends destinataire de votre courrier, des résultats de votre enquête et de mon courrier de réponse. (…)

Amélie de MONTCHALIN – Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *