Télétravail dans la Fonction Publique Hospitalière : à partir d’aujourd’hui, ce sont 3 jours par semaine maximum !

Nous le savons, la fonction publique hospitalière, et plus particulièrement son encadrement (médical, cadres / sup), se sont montrés particulièrement frileux et suspicieux en matière de télétravail, comme nous le soulignions auprès de la Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques dans ce sondage national.

Le retour à une situation sanitaire en amélioration entraîne de facto un assouplissement des mesures relatives au télétravail avec un retour sur site progressif.

A compter d’aujourd’hui, 9 juin, les agents de la FPH doivent donc revenir sur site un minimum de 2 jours par semaine, en pouvant, par conséquent conserver un maximum de 3 jours de télétravail par semaine.

Le régime transitoire dérogatoire se poursuit de la façon suivante :

» Lire la suite

Accord de méthode sur la négociation d’un accord concernant le télétravail dans la fonction publique

Les organisations syndicales représentatives des agents de la fonction publique, au nombre desquelles la CFE-CGC, ont signé un accord de méthode concernant les modalités de télétravail post état d’urgence sanitaire.

Ces négociations porteront sur :

  • La définition, le sens et la place du télétravail dans la fonction publique
  • L’accès au télétravail, le matériel et le développement des tiers-lieux
  • La bonne articulation du télétravail avec la qualité de vie et les conditions de travail, la prévention des risques pour la santé et la protection des agents, et les accidents de travail liés au télétravail
  • Le temps de travail, la charge de travail et le droit à la déconnexion
  • L’impact du télétravail sur le collectif de travail et le télétravail comme levier de l’amélioration des pratiques managériales
  • L’impact du télétravail sur l’égalité professionnelle
  • La formation et l’accompagnement professionnel de l’ensemble du collectif de travail
  • Les coûts/frais engagés par les agents en télétravail
  • La prise en compte des agents en situation de handicap ou d’autres situations particulières
  • La sécurisation, la protection et la gestion des données personnelles et professionnelles
  • L’impact du télétravail sur le dialogue social et l’exercice du droit syndical
  • Le télétravail contraint et le travail à distance en période de crise

Télécharger cet accord de méthode

Suite au sondage télétravail dans la Fonction Publique Hospitalière, Amélie de Montchalin répond au SNSH : ” (…) Votre sondage m’est donc très utile et confirme les axes sur lesquels nous devons travailler (…) évolution des pratiques managériales”

Le 17 décembre dernier, le SNSH adressait à M. le Premier Ministre, à M. le Ministre des Solidarités et de la Santé et à Mme la Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques un sondage sur le télétravail dans la Fonction Publique Hospitalière en pointant les freins, lors de ce 2nd confinement, de l’encadrement de proximité, qu’il soit médical ou administratif.

Mme Amélie de MONTCHALIN, nous a adressé ce jour un courrier afin d’une part de nous remercier pour la communication d’informations dont elle ne disposait pas sur le versant de la Fonction Publique Hospitalière et nous faire part de la nécessaire évolution des pratiques managériales.

Par courrier du 16 décembre 2020, vous avez voulu appeler mon attention sur le télétravail dans la fonction publique hospitalière. Je tiens en premier lieu à vous remercier de m’avoir rendue destinataire du sondage que vous avez mené et dont j’ai pris connaissance avec attention.

Comme vous le savez, le télétravail participe à la démarche de prévention du risque d’infection au virus en limitant l’affluence dans les transports en commun et la présence dans les bureaux et espaces partagés.

» Lire la suite