Le Doctorat – enfin – classé au Niveau I du cadre national des certifications professionnelles, en cohérence avec les niveaux européens

Nous vous informions il y a peu de temps du fait que le Doctorat avait été inscrit par Arrêté du 22 février 2019définissant les compétences des diplômés du doctorat et inscrivant le doctorat au répertoire national de la certification professionnelle

Cette inscription fait suite au Décret n°2019-14 du 8 janvier 2019relatif au cadre national des certifications professionnelles“.
Ce décret porte modification du Chapitre III du titre I du livre 1er de la sixième partie du Code du Travail au travers des articles D. 6113-18 et D. 6113-19.

«6° Le niveau 7 atteste la capacité à élaborer et mettre en oeuvre des stratégies alternatives pour le développement de l’activité professionnelle dans des contextes professionnels complexes, ainsi qu’à évaluer les risques et les conséquences de son activité. Les diplômes conférant le grade de master sont classés à ce niveau du cadre national;

«7° Le niveau 8 atteste la capacité à identifier et résoudre des problèmes complexes et nouveaux impliquant une pluralité de domaines, en mobilisant les connaissances et les savoir-faire les plus avancés, à concevoir et piloter des projets et des processus de recherche et d’innovation. Le diplôme national de doctorat est classé à ce niveau du cadre national.

Article D. 611319 du Code du Travail

Ouvrage de référence : “L’Agent Contractuel Hospitalier”.

Nous vous signalons, en tant que personnels contractuels de la Fonction Publique Hospitalière, un ouvrage qui synthétise vos droits au sein vos établissements.

Nous savons que trop souvent, nos administrations naviguent gèrent les personnels contractuels que nous sommes “au gré du vent”.

Cet ouvrage vous permettra de vous y retrouver : “L’agent Contractuel Hospitalier”

Audience “Santé au Travail dans la Fonction Publique”.

Le Premier ministre a confié à Mme la Député Charlotte LECOCQ une mission d’évaluation de la prévention des risques professionnels dans la fonction publique, dix ans après l’accord « santé et sécurité au travail ». Les travaux devront proposer des axes d’amélioration, portant notamment sur un renforcement de la prévention et sur son financement.
C’est dans ce contexte qu’a été auditionnée, par Mme la Député Charlotte LECOCQ, M. Jean-François VERDIER (Inspecteur général des Finances et ex-Directeur Général de la DGAFP) et Mme Pascale COTON ( Vice-Présidente du CESE), une délégation de la CFE-CGC composée de Christophe ROTH, Délégué National Santé au travail et Handicap CFE CGC, Hugues THIBAULT, délégué fédéral Santé et Sécurité au Travail Fédération des Services Publics CFE CGC et du Docteur Emmanuel FLORENTIN, Président du Syndicat National des Scientifiques Hospitaliers CFE-CGC.

Au cours de son intervention au titre de la Fonction Publique Hospitalière, Emmanuel FLORENTIN a notamment rappelé que :

» Lire la suite

Intervention à la DGAFP – Métiers et concours de la Fonction Publique

Le 21 mai dernier se tenait à la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique (DGAFP) une seconde réunion sur “Attractivité des métiers et des concours dans la Fonction Publique“.

Le président du SNSH, représentant la Fédération des Services Publics CFE-CGC à cette occasion, a entre autre rappelé que :

  • si divers syndicats rappelaient que pour les titulaires il n’y avait pas de « métier » dans la Fonction Publique, cette assertion est totalement paradoxale pour les personnels contractuels puisque notre reconnaissance passe d’abord par celle d’un métier.
    Par ailleurs, même si la CFE-CGC demeure opposée à la contractualisation croissante, celle-ci est un état de fait avec plus d’un million de personnels concernés, dont il faut tenir compte à l’heure actuelle, sans préjuger de l’avenir.
  • Il conviendrait d’adopter comme référentiel du niveau d’études, non pas le « Cadre National de certification français » regroupant les Bac+5 et Bac+8 dans un niveau I unique, mais d’adopter le « Cadre Européen de Certification ») différenciant le niveau 8 « Doctorat » du niveau 7 « Master ».
    Cela permettrait de voir que, effectivement, le niveau de diplôme réel est bien supérieur au niveau de diplôme requis ce qui est d’ailleurs inversement vrai pour le niveau des rémunérations.

Ce compactage des niveaux d’études (Master et Doctorat) concoure incontestablement à la mauvaise reconnaissance de notre diplôme au niveau national de manière générale et au niveau de la Fonction Publique Hospitalière en particulier.

Formation Média-training

Le 22 mai se déroulait dans les locaux de la CFE-CGC une formation “média-training” pour des responsables des syndicats de la CFE-CGC sous le patronage de la Confédération.

C’est Daniel MURGUI-TOMAS, ancien journaliste et formateur en coaching, qui animait cette formation.
Prises de paroles filmées, direct, simulation de plateaux duplex, radios, etc…

Dialogue, message, ton juste, public, objectif, messages…; chaque intervention donnait lieu à un debriefing de la prise de parole verbale ou non verbale.
Une formation particulièrement importante dans le cadre des prises de paroles que nous seront amenés à faire pour notre reconnaissance.

Salon Préventica – Santé au Travail

Le 21 mai se tenait Porte de Versailles le Salon “Préventica – Santé au Travail”. Le délégué national en charge du handicap, Christophe ROTH présentait un stand au titre de la CFE-CGC et du handicap.

L’occasion pour le président du SNSH de rencontrer les élus confédéraux, ainsi que des collègues de la Fonction Publique Hospitalière. L’occasion également de préparer avec Christophe ROTH et hugues THIBAUT l’audition du 29 mai prochain à l’Assemblée Nationale sur “Santé au Travail“.

Offres d’emploi et postes à pourvoir en Recherche

Dans le prolongement des élections professionnelles de décembre 2018, et comme vous le savez, le SNSH CFE-CGC a obtenu 100% des sièges au Comité Technique d’Etablissement du CGCS – Comité National de Coordination de la Recherche.

Comme nous nous y étions engagés lors du Comité Technique d’Etablissement du 12 mars dernier, nous mettons à votre disposition un lien vers les offres d’emplois et postes à pourvoir publiées par les établissements de santé en matière de recherche à retrouvez sur la page du CNCR – Comité National de Coordination de la Recherche.

Le recrutement des personnels de recherche clinique hospitalière est une mission permanente des CHU, CH et CHS et peut parfois représenter un défi.

Afin de contribuer à centraliser les offres, le CNCR met à leur disposition une plateforme de mise en ligne d’annonces professionnelles, ouverte aux professionnels issus d’un EPS (Centre hospitalier universitaire, Centre hospitalier ou Centre hospitalier spécialisé, GHT).

Cette plateforme concerne uniquement à ce jour les métiers suivants : biostatisticien(ne), gestionnaire de données médicales, coordinateur(trice) d’études cliniques (CEC), ingénieur(e) d’études hospitalier (IE), ingénieur(e) de recherche hospitalier (IR), technicien(ne) d’études cliniques (TEC), assistant(e) de recherche clinique (ARC), chef(fe) de projet(s) recherche clinique, infirmier(e) d’études cliniques.

Pour plus d’informations sur les modalités d’utilisation de la plateforme, vous pouvez télécharger le guide de la Plateforme d’annonces professionnelles CNCR .

CNCR – https://www.cncr.fr/postes/

Engagez-vous ! Agissez maintenant !

Vous estimez que votre situation n’est pas celle que vous attendez en termes de reconnaissance de votre Doctorat, salariale, statutaire ?
Vous n’êtes pas un cas isolé !

De très nombreux, trop nombreux, de nos collègues vivent leur situation comme un injustice et parfois même une souffrance.

Alors qu’attendez-vous pour nous rejoindre activement pour tenter de faire évoluer les choses, enfin !
Vous souhaitez vous investir pour la défense de nos métiers, de notre diplôme et leur reconnaissance.

Alors adhérez et développez une section SNSH CFE-CGC au sein de votre établissement. Nous vous y aiderons !

Contactez-nous ! contact@snsh.info

Réunion avec nos adhérents et sympathisants de l’AP-HP (Pitié Salpêtrière – Charles Foix)

Une réunion avait lieu ce matin avec nos collègues Docteurs en Sciences de l’AP-HP à la Pitié-Salpêtrière Charles-Foix, à l’initiative du Dr Guillaume BANNEAU, en présence du Dr Emmanuel FLORENTIN – Président du SNSH – et du Dr Gaël BELLIOT – Secrétaire Général du SNSH.
L’occasion de rencontrer nos adhérents et/ou sympathisants et d’échanger avec nos collègues sur leur situation professionnelle.
Les mêmes constats, malheureusement à l’AP-HP, comme partout ailleurs en France sur les disparités de recrutement, de rémunération et droits de nos collègues.
Des échanges fructueux, pendant près de deux heures, avec les Docteurs en Sciences de l’AP-HP Pitié-Salpêtrière Charles-Foix nous ont permis d’affiner notre perception de la situation nationale, et d’asseoir nos certitudes quant à notre nécessaire mobilisation pour faire évoluer la situation en générale et leur situation en particulier.

Un grand merci à tous pour votre mobilisation d’aujourd’hui et peut-être future mobilisation et votre participation.

1 2 3 26