Réunion de la section SNSH CFE-CGC du CHU de Besançon

La section SNSH CFE-CGC du CHU de Besançon réunissait aujourd’hui sur le site du CHU Minjoz ses adhérents et membres de la section locale de notre syndicat.
Cette réunion se tenait en présence de la présidente de notre section locale, le Dr Jenny KNAPP et du président du SNSH.
L’occasion pour nos adhérents d’échanger sur les statuts locaux des personnels contractuels de la recherche et de la biologie, titulaires de Doctorat de Sciences.
Cette réunion a également permis de définir et de rappeler les axes stratégiques de développement de notre syndicat tant au niveau local qu’au niveau national.

Comité Technique d’Etablissement du CNCR

Le GCS CNCR (Comité National de Coordination de la Recherche) installait, ce jour, son Comité Technique d’Etablissement. L’occasion pour cette structure d’accueillir officiellement nos élus (le SNSH CFE-CGC ayant recueilli 100+% des voix lors des élections professionnelles 2019).
C’est à Mme Marie LANG – Directrice du CNCR – et à M. Benjamin GUIOT – Directeur Adjoint – qu’il revenait d’accueillir les nouveaux représentants du CTE : le Dr Guillaume BANNEAU (titulaire), le Dr Gaël BELLIOT (titulaire) et le Dr Emmanuel FLORENTIN (suppléant).
Mme LANG rappelait notamment, au cours de la réunion, que le CNCR, en lien avec le ministère de la recherche et les établissements, a travaillé pendant un an pour que les CHU/CHR et les CH soient présents dans le Répertoire national des structures de recherche (RNSR) afin d’œuvrer une fois de plus pour la reconnaissance des CHU/CH en tant qu’organisme de recherche à part entière.

Le SNSH CFE-CGC – de part les compétence de ses élus syndicaux dans le domaine de la recherche – sera partie prenante et active de cette structure avec laquelle nous avons plaisir à collaborer.

Arrêté du 22 février 2019 définissant les compétences des diplômés du doctorat et inscrivant le doctorat au répertoire national de la certification professionnelle

Vous vous en souvenez certainement, le SNSH avait participé le 25 janvier dernier, au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, à la première réunion entre Organisations Syndicales et le MEDEF dans le cadre de
l’inscription du Doctorat au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) .

Le décret de mise en œuvre de l’inscription de notre diplôme au RNCP vient d’être publié à l’instant sur Légifrance

Ce décret nous semble particulièrement important :

1°/ Il réaffirme que le Doctorat est inscrit au niveau 8 du Cadre Européen des Certifications (CEC) et que le Master l’est au niveau 7… (pour mémoire, en France ces deux diplômes sont inscrits au Niveau I de la Nomenclature Française).

Par ce décret , « Il est classé au niveau 8 du cadre national de certification défini à l’article D. 6113-34 du code du travail et issu de la recommandation du Conseil européen du 22 mai 2017 susvisée ».

2°/ Il reprend au travers de blocs de compétences, les compétences inhérentes au Doctorat…

Bien que ce décret et le RNCP soient plus particulièrement ciblés à destination des entreprises privées, il est d’importance dans le cadre des négociations que nous sommes amenés à conduire tant au niveau local que national.

Décret à télécharger sur ce lien !

Lettre d’Information n°39

Retrouvez dans ce Flash Information n°39 du 10 février 2019 :

– Revalorisation des grilles indiciaires des ingénieurs ;
– Ministère Santé social toujours aux abonnés absents ! Matignon relance ! ;
– Vous avez dit « Docteur » ? ;
– Elections Professionnelles 2018 ;
Simplifiez-vous la vie, adhérez en ligne

Flash Info téléchargeable en cliquant sur ce lien

CHU Dijon Bourgogne – Préparation de la 1ère Commission Consultative Paritaire (CCP) Côte d’Or

Séance de travail intensif des élus CFE-CGC (Emmanuel FLORENTIN au titre du SNSH CFE-CGC, Micheline BARREAUX et Philippe GORILLOT au titre d’Acteurs Santé CFE-CGC) au CHU Dijon Bourgogne pour la préparation de la première réunion de la Commission Consultative Paritaire (CCP) contractuelle départementale (21 – Côte d’Or).
Nous déplorons d’ores et déjà que cette première réunion de ces commissions – constituées par le décret 2015-1434 – se voient attribuées la lourde tâche de statuer sur le licenciement de 5 personnel contractuels de la Fonction Publique Hospitalière.
La CFE-CGC demeure fermement opposée à la contractualisation croissante voulue par le « Gouvernement Philippe ». Malheureusement force est de constater que, dans la réalité des faits, les personnels contractuels représentent à l’heure actuelle environ 25% de la Fonction Publique Hospitalière (FPH).
Nos représentants mettront toute leur énergie pour défendre les personnels contractuels, dont l’investissement est à saluer au sein de nos établissements, qui ne sauraient être considérés comme de simples variables d’ajustement financier des CHUs /CHs.

Mise à jour des grilles indiciaires des ingénieurs hospitaliers

Dans la cadre de la reprise de la PPCR, les grilles du corps des ingénieurs ont été revues.

Vous trouverez ci-après mais également sur notre page dédiée les nouvelles grilles indiciaires dont la mise en oeuvre s’étalera entre 2019 et 2012.


Rmq: Il s’agit là d’un salaire net mensuel estimé sur la base de ~ 3,78 € par point d’IM

Mise à jour de la page : 1er février 2019

Ingénieur Hospitalier

Grille applicable au
1er janvier 2017
ÉCHELONDURÉE MOYENNE ANCIENNETEINDICE
BRUT
INDICE MAJORÉSalaire net estimé
1er échelon1 an 6 mois434383         1 448 €
2e échelon2 ans464406         1 535 €
3e échelon2 ans505435         1 644 €
4e échelon2 ans 6 mois551468         1 769 €
5e échelon3 ans597503         1 901 €
6e échelon4 ans633530         2 003 €
7e échelon4 ans679565         2 136 €
8e échelon4 ans724599         2 264 €
9e échelon4 ans758625         2 363 €
10e échelon810664         2 510 €

Retrouvez l’intégralité des grilles sur cette page http://www.snsh.info/acces-adherents/grilles-indiciaires-ingenieurs/

Bravo

Le SNSH fait officiellement son entrée dans deux Comités Techniques d’Etablissement (CTE)… au CHU de Dijon et au CHU de Rennes… mais également à Nantes

Les deux syndicats représentatifs de la CFE-CCG au sein de la Fonction Publique Hospitalière, Acteurs Santé et le SNSH ont présenté des listes communes dans ces deux établissements.

  • à Dijon : le président du SNSH CFE-CGC, Emmanuel FLORENTIN, siégera parmi les 4 sièges (4 titulaires et 4 suppléants) obtenus par notre alliance au CTE. De même, il siègera aux Commissions Consultatives Paritaires (CCP contractuel) départementales dont il portait la liste pour la CFE-CGC.
  • à Rennes, c’est la Présidente de notre section locale SNSH CFE-CGC, Fabienne DESMOTS-LOYER, qui était tête de liste pour le CTE. L’alliance avec nos collègues d’Acteurs Santé a permis d’obtenir le siège qui avait été perdu il y a 4 ans.
  • à Nantes, le Président de la section locale, David RIOCHET, siègera également au niveau des CCP départementales.

Ces élections étaient pour le SNSH primordiales en terme de représentativité et de légitimité électorale afin de poursuivre notre action localement pour une réelle reconnaissance de notre diplôme.

Nous adressons toutes nos félicitations pour ce travail de fourmi qui a porté ses fruits… en attendant ceux à venir.


Elections professionnelles : le SNSH sur le pied de guerre !

Le SNSH se bat depuis de nombreuses années pour la reconnaissance de nos diplômes et métiers au sein de la Fonction Publique Hospitalière.

Nous sommes convaincus que cette reconnaissance passe inévitablement par une représentation nationale forte au sein d’instances de décisions comme les Conseil Commun de la Fonction Publique (où nous intervenons grâce à la CFE-CGC) ou le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Hospitalière (où nous espérons pouvoir siéger prochainement).

C’est pourquoi nous nous sommes investis pleinement dans les élections professionnelles avec nos collègues d’Acteurs Santé CFE-CGC.

Nous seront présents dans près de 300 établissements publics (Centres Hospitaliers, et autres établissements de soins publics).

C dans l’Air : « Fonctionnaires : vers la fin du statut ? ». Interview du SNSH

L’émission « C dans l’Air » de ce jour était consacrée aux contractuels avec une question « (…) le gouvernement veut recourir davantage aux contractuels dans la fonction publique avec des contrats sur cinq, dix ou quinze ans. « Il y aura la possibilité de passer par le statut et la possibilité de passer par le contrat », a expliqué dimanche Gérald Darmanin, après avoir annoncé une « généralisation du contrat ». Une « ligne rouge » pour les syndicats qui ont fait savoir depuis quarante-huit heures leur opposition à toute généralisation du contrat.»

A retrouver durant ce reportage l’interview d’Emmanuel FLORENTIN, Président du SNSH CFE-CGC

Egalité professionnelle : avant projet de protocole

Dans le cadre d’une réunion sur « L’Avant-projet de protocole d’accord sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique – 2018 » présidée par M. Olivier DUSSOPT – Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Comptes et de l’Action Publique – le Président du SNSH est intervenu pour :

« (…) se réjouir de la prise en compte, au moins dans la forme du texte, des « personnels contractuels » et des disparités et discrimination dont ces derniers sont victimes dans leur accès à la fonction publique. » en précisant cependant qu’il serait « néanmoins de passer rapidement de l’intention à l’action c’est à dire de la connaissance statistique et de la poursuite des testings ministériels – encore – à des actions concrètes pour limiter ces disparités salariales qu’elles soient Femmes / Hommes ; Femmes / Femmes ou Hommes / Hommes à métier et compétences communes équivalentes ».

 

1 2 3 25