CHRU Besançon : profils de poste DRCI

2014 02 14 BESANCON Fiche de poste de Référent essais cliniques à promotion externe - GIRCI E_Page_1Le SNSH vient de contacter le Directeur de la Recherche Clinique du CHRU de Besançon (25) afin de solliciter des précisions quant à deux profils de postes publié dernièrement :

–          « Référent des Essais Cliniques à Promotion Externe »
–          « Technicien(ne) de Recherche Clinique »

Ces demandes de précisions portent sur niveau d’étude requis pour le premier profil (non précisé) et grilles indiciaires de rémunération pour les deux profils.

à suivre…

Ingénieur Biologiste Hospitalier le SNSH interpelle la DGOS

Ingenieur_Biologiste_Hospitalier_site_sante_gouvLe site du Ministère de la Santé présente un répertorie plus de 200 métiers de la Fonction Publique Hospitalière, au nombre desquels celui d’ “Ingénieur Biologiste Hospitalier” appartenant à la famille des “métiers de la recherche clinique” (répertoire également disponible sur le site dédié du Ministère).

Cette page précise que “Le salaire mensuel brut d’un ingénieur biologiste hospitalier est d’environ 2.600 € en début de carrière et de 5.830 € en fin de carrière” soit une gamme de rémunération estimée variant de l’Indice Majoré 540 à l’Indice Majoré 1.200 (Hors Echelle D3), soit des gammes de rémunération variant du 5ème échelon de la grille d’ “Ingénieur Hospitalier en Chef de Classe Normale” et se terminant au delà du 7ème échelon (Hors Echelle B3) de la grille indiciaire d’ “Ingénieur Hospitalier en Chef de Classe Exceptionnelle(il ne s’agit là que d’une estimation effectuée par nos soins et demandant à être affinée).

Ces rémunérations correspondent à un niveau “diplôme bac +5 dans le domaine scientifique ou d’un diplôme d’ingénieur.” ! Quid des Docteurs en Sciences ?

Nous venons de contacter la “Mission Etudes Impacts Métiers et Masse Salariale (MEIMMS)du Ministère de la Santé afin de connaître la ou les grilles indiciaires associées à ce métier.
En première intention il nous a été répondu que « la notion de métier est déconnectée du grade et de la grille indiciaire » et que ces indications de salaires pouvaient également être issues de “données observées“.
Nous avons donc saisi officiellement M. Raymond LE MOIGN, sous-Directeur de la Sous-direction des Ressources Humaines du Système de Santé (RH) – afin d’obtenir communication de ces données observées.

Nous ne manquerons pas de vous communiquer les résultats de cette consultation.

Arrêté du juillet 2005 : émoluments, rémunérations ou indemnités des personnels médicaux

Arrêté du 4 juillet 2005 “Relatif aux émoluments, rémunérations ou indemnités des personnels médicaux exerçant leurs fonctions à temps plein ou à temps partiel dans les établissements publics de santé”  (PU-PH, MCU-PH, AHU)”