Lancement du Ségur de la Santé : le SNSH présent.

Edouard PHILIPPE, Premier Ministre, et Olivier VERAN, Ministre des Solidarités et de la Santé lançaient cet après-midi les travaux du Ségur de la Santé.
Le SNSH était présent à cette vision conférence.
Nous transmettrons à nos adhérents la synthèse des débats.

Retrouvez l’allocution d’ouverture par le Premier Ministre.

Pour le Gouvernement : pas de Loi “Sauvadet 2” en vue dans la Fonction Publique Hospitalière !

Pour le Gouvernement, il n’y aura pas de nouvelles vagues de titularisation type “Sauvadet” en vue dans la Fonction Publique !

Le 22 avril dernier, le SNSH saisissait Gérald DARMANIN – Ministre de l’Action et des Comptes Publics – Olivier VERAN – Ministre des Solidarités et de la Santé – et Olivier DUSSOPT – Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes Publics afin que de nouvelles vagues de titularisation reprennent de manière équitable pour les agents.

Malgré la crise sanitaire actuelle, malgré les manques flagrants de personnels mis en exergue dans la Fonction Publique Hospitalière, le Gouvernement, droit dans ses bottes, ne changera rien au cap initial :

“La perspective d’une nouvelle reconduction du dispositif de titularisation n’a pas été retenu !”

Olivier DUSSOPT – Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes Publics (télécharger la réponse)
» Lire la suite

Loi Sauvadet : le SNSH demande au Gouvernement pour que de nouvelles vagues de titularisation reprennent !

La Loi “Sauvadet” n’a que peu suscité d’engouement pour les personnels contractuels au sein de la Fonction Publique Hospitalière, et c’est un euphémisme !
Comment pourrait-il en être autrement quand ces titularisations aboutissent à des stagnations de carrière voire des baisses de salaire.
Le SNSH vient de saisir Gérald DARMANIN – Ministre de l’Action et des Comptes Publics – Olivier VERAN – Ministre des Solidarités et de la Santé – et Olivier DUSSOPT – Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes Publics afin que de nouvelles vagues de titularisation reprennent de manière équitable pour les agents.

» Lire la suite

Lettre d’Information n°39

Retrouvez dans ce Flash Information n°39 du 10 février 2019 :

– Revalorisation des grilles indiciaires des ingénieurs ;
– Ministère Santé social toujours aux abonnés absents ! Matignon relance ! ;
– Vous avez dit “Docteur” ? ;
– Elections Professionnelles 2018 ;
Simplifiez-vous la vie, adhérez en ligne

Flash Info téléchargeable en cliquant sur ce lien

C dans l’Air : “Fonctionnaires : vers la fin du statut ?”. Interview du SNSH

L’émission « C dans l’Air » de ce jour était consacrée aux contractuels avec une question « (…) le gouvernement veut recourir davantage aux contractuels dans la fonction publique avec des contrats sur cinq, dix ou quinze ans. « Il y aura la possibilité de passer par le statut et la possibilité de passer par le contrat », a expliqué dimanche Gérald Darmanin, après avoir annoncé une « généralisation du contrat ». Une « ligne rouge » pour les syndicats qui ont fait savoir depuis quarante-huit heures leur opposition à toute généralisation du contrat.»

A retrouver durant ce reportage l’interview d’Emmanuel FLORENTIN, Président du SNSH CFE-CGC

C dans l’Air – Interview du SNSH CFE-CGC sur les contractuels

Retrouvez dans la compilation ci-après les quelques minutes d’interview du président du SNSH CFE-CGC diffusé dans l’émission “C Dans l’Air” sur France 5 du 12 février dernier “Fonctionnaires : Macron veut un Big Bang !“.

Ce dernier abordait les iniquités salariales entre fonctionnaires et contractuels, voire les iniquités entre contractuels à métiers et responsabilités équivalentes. Pour mémoire, les personnels contractuels de la Fonction Publique Hospitalière représente environ 21,4% des personnels de cette fonction publique.

 

© vidéo Maximal Production

La vidéo intégrale de l’émission est à retrouver ci-après » Lire la suite

AP-HM : grand sondage informatisé à tous les contractuels

Les syndicats de l’AP-HM réunis en intersyndicale exceptionnelle ont lancé un grand sondage informatisé auprès de TOUS les contractuels pour demander jusqu’où on est prêt à aller pour défendre nos droits.
C’est la première fois qu’une aussi grande consultation est lancée.
Le problème est que la « nouvelle » direction (4 mois, mais la précédente n’est restée que 12 mois), au mépris des précédents engagements historiques décidés en négociations intersyndicales et validés par la direction générale, ré-introduit des iniquités de traitement entre les différentes catégories de contractuels, et entre contractuels et titulaires. Le motif invoqué est que l’administration n’a pas vocation à employer des contractuels, ce qui est assez pervers, dans la mesure où certains contractuels sont là depuis 15 ans et plus et qu’il n’est pas envisageable de faire évoluer leur statut en les titularisant. On est donc dans une schizophrénie totale.
Les contractuels de toutes catégories, y compris et surtout les ingénieurs et ingénieurs en chef, sont donc appelés à prendre position : soit ils acceptent les positions de la nouvelle direction (« un tiens vaut mieux que deux tu l’auras »), soit ils se prononcent pour l’application inconditionnelle de l’accord de cadrage historique.

Selon les résultats de ce sondage (courant octobre), l’intersyndicale, à laquelle participe activement le section SNSH CGE-CGC des Hôpitaux de Marseille, décidera de la suite à donner aux opérations.

Affaire à suivre.

Dr Patrice Bourgeois
Président de la section SNSH CFE-CGC
des Hôpitaux de Marseille

» Lire la suite