Dans le cadre du “Ségur de la Santé”, la CFE-CGC soumet ses 85 propositions au Ministre des Solidarités et de la Santé : “Le Rocher de la Santé”.

La CFE-CGC a soumis au Ministre des Solidarités et de la Santé son “Rocher de la Santé”(*) 85 propositions et axes d’amélioration du système de santé français, tant privé que public.

Parmi ces propositions, des propositions soumises par le SNSH ont été reprises pour tout ou partie et portées par la Confédération ;

  • Proposition n°5 : Appliquer les mêmes grilles indiciaires aux personnels contractuels CDI de la Fonction Publique Hospitalière, à métier et responsabilité équivalents, que celles dont bénéficient les personnels titulaires.
  • Proposition n°6 : Rendre opposables les répertoires métiers pour le recrutement et la gestion des ressources humaines de nos établissements hospitaliers publics.
  • Proposition n°7 : Proposer de nouvelles vagues de titularisation de personnels contractuels avec une reprise de l’ancienneté plus favorable de telle façon qu’une année de service effectuée en tant que contractuel corresponde à une année de reprise d’ancienneté.
  • Proposition n°13 : Repenser les progressions de carrières, améliorer les passerelles y compris pour les services techniques en catégorie C, valoriser les diplômes universitaires et en particulier le doctorat pour sa plus-value indéniable à l’hôpital.
  • Proposition n°81 : Renforcer les financements publics alloués à la recherche médicale, à la fois au nouveau national mais également à l’échelle européenne. Cela semble incontournable pour renforcer l’indépendance européenne en matière de santé, et plus particulièrement en matière de vaccins.

(*) “Rocher” en référence à l’adresse de la Confédération “Rue du Rocher”, tout comme le “Ségur” faisait référence à l’adresse du Ministère de Solidarités et de la Santé.

Le SNSH représente la CFE-CGC à une table ronde, dans le cadre d’une enquête de la Cour des comptes, sur les agents contractuels dans la fonction publique.

Le Président du SNSH, Emmanuel FLORENTIN, participait, en tant qu’expert confédéral avec André THOMAS – délégué national au Pôle Public – à une table ronde à la Cour des Comptes sur le thème des “agents contractuels dans la fonction publique“.
L’intervention a été articulée autour de plusieurs axes :

  • il a d’abord été rappelé que la Fonction Publique avait – entre autre une vertu – celle de l’équité d’emploi, cette notion ayant été totalement remise en question par la contractualisation ;
  • nécessité de conserver dans les emplois et corps de fonctionnaires permanents  des personnels titulaires ;
  • évolution croissante vers la contractualisation (pour des raisons purement comptables et de masse salariale) puis évolution vers l’emploi privé avec en point de mire, une sortie du statut de fonctionnaire ;
  • nécessité de réserver les emplois de contractuels de manière spécifiques aux métiers dits nouveaux ou éventuellement en tension.
» Lire la suite

Rapport 2018 : Situation professionnelle des Docteurs en Sciences de la FPH

Cher(e)s collègues,

Vous avez été très nombreux (492 (soit plus de 11 % par rapport à l’effectif estimé des Docteurs en Sciences de la FPH) en provenance de 28 des 32 CHUs de métropole et d’outre-mer et de nombreux CH à répondre à notre sondage 2018 qui est à présent clos.

Nous avons aujourd’hui le plaisir de vous communiquer la synthèse de vos réponses dans le rapport 2018 réactualisé ci-contre.

 

 

Doctorat en France – Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur & Recherche vient de publier une note d’Information datée du 17 février sur “La situation des docteurs sur le marché du travail – Note d’information n°3 – Février 2017“.

Visiblement le MESR méconnaît, ou le feint (article 1 / article 2 / article 3 / article 4 / cf.5), la situation de nos collègues Docteurs en Sciences de la Fonction Publique Hospitalière : recrutés en tant que Techniciens Supérieurs, Ingénieur Hospitalier ou Principal…

» Lire la suite