Rapport Kalfon, la CFE-CGC et 3 syndicats émettent des réserves !

En juillet dernier, Thierry MANDON – Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche – confiait à Jérôme KALFON – Directeur de l’Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur – de structurer un réseau d’anciens docteurs comme il existe des réseaux d’anciens élèves des grandes écoles. Ce dernier vient de rendre son rapport sur la

« Création d’un annuaire national fédéré et attribution d’une adresse mail à vie pour les titulaires d’un doctorat ».

Si le SNSH soutient toute initiative visant de près ou de loin à la  reconnaissance du Doctorat, nous émettons cependant une sérieuse réserve sur le nom de domaine envisagé @phdfrance.fr et d’ores et déjà réservé !

Nous avons d’ailleurs fait part de cette réserve à M. Thierry MANDON, au travers d’un courrier cosigné par le Dr François HOMMERIL – Président de la CFE-CGC le Dr Sylvain PACAUD – Secrétaire Général du SNIRS / CFE-CGC – le Dr Alain GIODA – Délégué Syndical de l’UNARED / CFE-CGC et le Dr Emmanuel FLORENTIN pour le SNSH / CFE-CGC.
A travers ce courrier, les cosignataires rappellent à M. le Secrétaire d’Etat que : » Lire la suite

Flash Information n°33

33_Flash_Info_13_decembre_2016Retrouvez dans ce flash info n°33 du 13 décembre 2016 :

 Rencontre SNSH et « Acteurs Santé » avec la Fédération « CFE-CGC Services Publics » ;
– Rencontre avec le Dr François HOMMERIL ;
– Les contractuels de l’AP-HM engrève
– Section « SNSH / CFE-CGC » du CHU de Rennes
— Nouveaux locaux syndicaux ;
— Assemblée Générale 2017
– Mobilisez-vous
Agents contractuels de l’Etat… un guide en ligne ;

Flash Info téléchargeable en cliquant sur l’image ci-contre

Flash Information n°30

30_Flash_Info_28_juin_2016Retrouvez dans ce flash info n°30 du 28 juin 2016 :

 Assemblée Générale 2016 ;
– Rencontre avec Simon-Pierre Policciardi – Secrétaire Général CFE-CGC Fonctions Publiques ;
– Bye bye « fédérations », bonjour « sections » ;
– Une section au sein de votre établissement ?
– Ingénieurs au CHU de Rennes
– 
Adhérer en ligne.

Flash Info téléchargeable en cliquant sur l’image ci-contre

Naissance de la Fédération SNSH des Hôpitaux de Marseille

Nous sommes heureux de vous annoncer la naissance de notre 3ème Fédération Départementale :

Fédération Départementale
« SNSH – Hôpitaux de Marseille »

Président : Dr Patrice BOURGEOIS
Département de Génétique Médicale
Hôpital d’Enfants de la Timone – 7ème étage
264 rue Saint-Pierre – 13385 Marseille cedex

Tél: 04 91 38 77 55
ap-hm@snsh.info
p.bourgeois@snsh.info

www.snsh.info

Vous devrez attendre notre prochain flash info afin que nous vous présentions la nouvelle équipe à la tête de cette Fédération départementale.

Le SNSH lance son application mobile

Application SNSH

Afin d’être toujours plus près de vos préoccupations et à votre écoute, le SNSH vient de lancer son application mobile (IOS, androïdes et windows).

Cette application est téléchargeable en cliquant sur l’image ci-contre ou en scannant avec votre téléphone le QRCode ci-contre.

Vous retrouverez sur cette appli un lien vers notre blog,nos flash infos, un module vous permettant d’adhérer en ligne et de régler votre cotisation via paypal, trouver nos fédérations régionales, etc…

Alors, téléchargez et… gardons le contact.

Flash Information n°28

25_Flash_Info_15_juin_2015Retrouvez dans ce flash info n°28 du 15 novembre 2015 :

 Reconnaissance du Doctorat : 8 mois de silence de Marisol TOURAINE ;
– Equivalence de Dipôme : la réponse en statu quo de Najat VALLAUD-BELKACEM ;
– Projet de Loi Santé : amendements blackboulés ;
– 2ème Journées de la « Communauté Française des Docteurs »® organisée par l’ANDès ;

– Rencontre avec Mme Kheira BOUZIANE, Député membre de la Commission des Affaires Sociales ; 

– Focus sur nos adhérents « La génétique pour les nuls » ;
– Carnet rose ;
– A lire et à faire appliquer.

Flash Info téléchargeable en cliquant sur l’image ci-contre

Rencontre avec Mme Kheira Bouziane, Député – membre de la commission des Affaires Sociales

IMG_2346bisCet après-midi, en marge d’une manifestation dans le cadre de la COP21 se déroulant dans l’agglomération dijonnaise, le président du SNSH, Emmanuel FLORENTIN, s’est entretenu avec Mme Kheira BOUZIANE, Député – membre de la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale.

L’occasion d’évoquer le projet de Loi Santé, en examen à l’assemblée nationale, le rejet de nos amendements par le Sénat, les difficultés de reconnaissance du doctorat au sein de la Fonction Publique Hospitalière et d’évoquer les obstacles de lobbies professionnels au sein des représentations nationales auxquels les docteurs en sciences savent, en conscience, être confrontés.

Cette rencontre devrait déboucher sur d’autres interactions avec Mme la Député avec pour objectif de pouvoir inscrire dans le concret la reconnaissance du doctorat dans la fonction publique.

Equivalence de diplôme : la réponse en statu quo de Najat VALLAUD-BELKACEM

2015 10 01 REP NAJAV VB filigranne_Page_1En mars dernier, dans le prolongement du Flash Information que nous consacrions au cas de notre collègue marseillaise, le Dr Debbie MONTJEAN « Vous avez un Doctorat ? Passez un DUT !« , de nombreux Sénateurs et Députés s’étaient, comme la communauté des docteurs, émus de cette aberration.

Nous recevions il y a quelques jours, via le Sénateur Daniel LAURENT, la réponse de Mme Najat VALLAUD-BELKACEM, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

En substance Mme la Ministre confirme que :

« Si l’obtention d’un diplôme universitaire de technologie de génie biologique permet de pratiquer l’acte de prélèvement, seuls les titulaires d’un diplôme d’études supérieures (DES) de biologie médicale et du diplôme de docteur en médecine ou en pharmacie sont habilités à exercer et à procéder à des examens de biologie médicale »

Cette réponse, en forme de statut quo, valide l’aberration intellectuelle selon laquelle des docteurs en sciences en milieu hospitalier peuvent développer de nouvelles technologies en matière de diagnostique biologique (dont certains à l’origine de dépôt de brevet), mais qu’ils n’ont en aucun cas la possibilité ni de manipuler des techniques qu’ils auront développées, ni rendre les résultats des examens validés de ces mêmes techniques.

Nous marchons sur la tête !

Le SNSH n’en restera, bien évidemment pas à cette non réponse. Les choses doivent évoluer pour tendre vers une réelle reconnaissance du doctorat en milieu hospitalier et de la plus-value intellectuelle apportée par ceux qui en sont détenteurs.

1 2 3 4